Tu comprendras quand tu seras plus grande

Émotions et chocolat chaud

Je ne parle pas beaucoup de livres par ici, tout simplement parce que ce petit plaisir était remisé dans le tiroirs des « à faire plus tard » et qu’en plus de ça, j’ai un mal fou à lire plus de 2 chapitres sans m’endormir les lunettes sur le nez, la lampe encore allumée.

Tu comprendras quand tu seras plus grande m’a totalement transporté! On partage la vie des résidents d’une maison de retraite, tous les plus attachants les uns les autres et on se reconstruit doucement en même temps que l’héroïne.

30949456_Unknown

Virginie Grimaldi sait mettre en lumières les choses simples de la vie, celles qui au bout du bout des années, comptent vraiment.
Beaucoup d’émotions, de sourires, de petites larmes mais toujours ce petit mot pour dédramatiser la nostalgie des instants fanés.

Ce n’est pas mon premier roman de cet autrice, j’avais déjà lu « Chère mamie » (recueil dédié à sa grand-mère), que j’avais adoré, mais ça ne sera surement pas le dernier!

Les souvenirs ne sont pas douloureux, c’est de savoir qu’ils appartiennent au passé qui l’est.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :