Bien-être, Humeur

Mes astuces pour cultiver son « soi »

Soi-lilysauthentic

C’est un peu l’hôpital qui se fou de la charité cet article, parce que de l’estime et la confiance en soi, je n’en ai jamais eu beaucoup. Mais avec le temps j’ai appris à les cultiver, alors même si ce n’est pas encore parfait, et que c’est parfois plus facile à lire qu’à le ressentir, je vous livre mes petites astuces pour vous accepter.

On confond souvent manque d’estime et manque de confiance. Petite précision à ce sujet:

Confiance :

Je me considère Capable
Exemples : Je ne serai jamais capable, je ne serai pas à la hauteur, j’ai bien trop peur d’essayer.

Estime de soi :

Je me considère Valable
Exemples : Je ne vaux pas grand-chose, je ne me sens pas très importante, je ne m’aime pas beaucoup.

Si comme moi, vous manquez un peu des deux, ne vous en faites pas: Ça se soigne!
Le manque de confiance, c’est un peu comme une entraînement pour une compétition de sport, c’est en pratiquant un peu tout les jours, en travaillant ce manque de sécurité, d’assurance, qu’on en vient à moins ressentir ce mal être. Ce n’est pas forcément se trouver moche, c’est plutôt ne même pas essayer de se maquiller parce qu’on ne s’en sent pas capable. C’est ne pas prendre la peine de faire en sorte que les choses changent et s’améliorent. C’est prendre les premiers vêtements qui nous tombent sous la main le matin, et se sentir inconfortable toute la journée. C’est se trouver grosse, mais sans s’inscrire à une salle de sport. BREF : C’est quelque chose que l’on peut changer!
Le manque d’estime est un manque de reconnaissance en nos capacités, un manque de respect envers soi-même. On est jamais vraiment satisfaite de ce qu’on a réalisé, on aurait pu faire mieux, on s’en veut, on lorgne sur la réussite des autres, on passe une heure dans la sale de bain, et quand on en sort si on a décidé que ce n’était pas valable, notre chéri aura beau nous répéter qu’on est super jolie, ça ne chassera pas nos pensées négatives. C’est se tuer à la tâche dans les études ou le boulot, et ne jamais se retourner et se dire  » waouw, j’ai fait tout ça! »
En conclusion : c’est adopter une nouvelle façon de penser!

Avec le temps j’ai réussi à mettre en place des astuces pour m’accepter telle que je suis, parce que mine de rien c’est vraiment fatiguant de ne jamais être à la hauteur de ses espérances, et vous allez voir, ces petits riens font vite la différence dans votre vie. Vous allez voir le côté positif des choses!

Le sommeil :

Alors non je ne vais pas vous bassiner les oreilles avec les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil. Mais plutôt l’effet papillon qui se cache derrière…
Imaginons que vous alliez dormir tard parce que vous zonez sur internet très tard le soir. Le lendemain matin, vous êtes crevée, vous n’avez pas assez dormi, vous vous maudissez d’être restée éveillée tard pour pas grand chose, et donc vous êtes déjà de pas très bonne humeur. Ensuite vient le moment de vous préparez, dans la salle de bain, vous faites ça vite fait et vous zappez la crème hydratante qui sent si bon et que vous adorez vous étalez sur vos gambettes. Vous ne prenez pas la peine de bien vous habiller parce que vous êtes juste crevée, vous prenez ce qui vous tombe sur la main ( il est encore propre ce jeans? Je ne l’ai porté que 5 jours d’affilée, c’est bon pour un de plus XD), niveau makeup c’est du vite fait bien fait, une coup de mascara et un peu de fard à joues.
Et pendant toute la journée, déjà vous serez d’humeur maussade car fatiguée, mais vous ne serez aussi pas bien dans votre peau et vous aurez un teint de cadavre. Tout ça n’aide pas à se sentir au top, on est d’accord?! Alors je ne vous dis pas de vous coucher avec les poules tous les jours, mais pensez à cette petite heure de sommeil en plus qui peut changer votre journée du lendemain. 😉

Soi2-lilysauthentic

L’indice de probabilité : mauvaise rencontre.

Se sentir belle et bien dans sa peau c’est un peu la base! Dans la société actuelle quand l’apparence prône souvent sur le reste, c’est difficile de se sentir jolie quand on va faire ses courses en survêt’ et que l’on croise le sosie de Nathalie Portman. Je ne dis pas non plus qu’il faut passer par les extrêmes avec chirurgie et ravalement de façade au fond de teint. Non je dis juste que même si vous n’avez pas toujours envie de vous faire un minimum jolie, ne venez pas nous faire une déprime si vous faites une mauvaise rencontre.

Retenez bien cette phrase : On ne sait pas sur qui on peut tomber.
Je vous dis ça, parce que je vis dans le même quartier que mon ex et sa copine de 10 ans de moins que moi, et que les fois où je les ai croisés et que c’était un jour où j’avais fait l’effort de bouger mes fesses niveau féminité, j’ai remercié Dieu.
Où la fois où j’étais retournée passer le week-end chez mes parents à la campagne, et que bon ne connaissant plus grand monde dans ce coin là, et le fait que je devais reprendre le train du matin, ne me motivait pas vraiment. Je m’en suis remerciée quand en fait j’ai croisé mon premier copain, pas vu depuis genre 5 ans, et qu’il a voulu qu’on papote pendant tout le trajet (1heure) J’étais bien contente de ne pas ressembler à un épouvantail!
Et puis je suis sûre que vous n’avez pas envie de croiser l’homme de votre vie, un jour où vous êtes mal fagotée, je me trompe?
Soi4 - lilysauthentic

Cultivez votre « vous » :

Il s’agit de prendre conscience de qui on est vraiment, on a pas besoin de rentrer dans une case. Si vous aimez porter du vert mais que ce n’est pas la couleur tendance de la saison, et bien faites-le quand même! Si vous voulez avoir une frange quand tout le monde porte une raie bien au milieu, faites-le! Si vous voulez apprendre le violon et que les autres trouvent ça ringard, ce n’est pas leur vie.
Chérissez ce que vous êtes, vous êtes unique. Cultivez cette petite étincelle de folie, et d’originalité, dans ce monde où tout le monde semble sorti du même moule c’est une chose qui devient bien trop rare. Je ne dis pas que ça sera facile, les gens n’ont souvent pas l’ouverture d’esprit nécessaire pour vous comprendre, mais tant que vous, vous vous sentez bien c’est le principal. On a qu’une vie, et si cette vie on doit la vivre comme les autres l’entendent, je ne vois pas l’intérêt.

 

Entourez-vous des personnes positives :

Ce point rejoint un peu le précédent. Il y aura toujours des personnes qui ne vous comprendront pas, qui n’aimeront pas votre façon de faire, ou qui ne vous soutiendront pas dans vos choix. C’est parfois des personnes qui vous sont chères, des amies de longues dates, ou des proches. Vous ne devez pas nécessairement couper les ponts avec elles, mais prenez du recul, ne souffrez pas à cause d’elles. Vous méritez mieux.
Il y a quelques mois j’ai mis fin à la plus vieille relation d’amitié que j’avais. Tout simplement parce qu’elle m’étais nocive, j’en soufrai plus qu’autre chose. Parce que cette personne n’a pas su prendre la peine de m’écouter et de me comprendre. Ce n’était vraiment pas facile, j’y repense souvent, je regrette qu’on en soit arrivée là. Mais en aucun cas, je ne souffre encore pour cette personne. ( j’y reviendrai peu être dans un article)
Les personnes qui vous font sourire et qui seront toujours là pour vous, voilà avec lesquelles vous devez vous entourer 🙂

Soi3-lilysauthentic

Visualisez les émotions :

Titre très abstrait, j’ai pas trouvé mieux XD
Ce que je veux dire c’est qu’on a, et on aura tous toujours des émotions très variables selon les jours, ou les périodes.
Il se peut que vous soyez triste, que vous ayez perdu quelqu’un et que votre âme soit grise à l’intérieur. Acceptez cette tristesse, ne la refoulez pas. Apprenez à vivre avec elle, elle en sera moins douloureuse.
Il se peut que vous soyez stressée par un boulot ou situation. Il y a toujours une solution à un problème, parlez-en, confiez-vous, ne gardez pas ce sentiment en vous. Parfois on se sent coincée, sans issue, mais juste parce qu’on ose pas sauter dans le vide pour changer les choses.
Il se peut que ce soit un jour sans, un jour où l’on se sent démoralisée, acceptez d’être dans cet état. On ne peut pas toujours être positive et heureuse. Il faut passer par ces moments pour se sentir mieux après. Faites quelque chose qui vous fait du bien : regarde un Disney, prendre un bon bain, manger du chocolat sans culpabiliser, écouter un album qu’on aime.

J’espère que ces petites chose vous aideront, à petite échelle, dans votre quotidien. Et que si un jour vous croisez votre ex, et que vous lui lancer un méga regard de biche eye-liné, avec secouement de chevelure de sirène, vous penserez à moi. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s